AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Des cadeaux de type armes ou Drachmes seront attribués aux quinze premiers inscrits.
Pour plus d'infos voir ici.
Cliquez régulièrement sur Messagerie vous avez peut-être reçu de nouveaux messages.
Les inscrits non présentés et inactifs ont été supprimés et le seront dès deux semaines d'inactivité.

Partagez | 
 

 CAN WE STOP THAT JUST FOR ONE MINUTE ? (sks)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Enfant d'Arès
avatar

Drachmes : 0
Je suis : Une demi-déesse.
Parent divin : Arès.
Responsabilité : Simple pensionnaire.
Feat. : Kaya Scodelario.

MessageSujet: CAN WE STOP THAT JUST FOR ONE MINUTE ? (sks)   Sam 23 Mar - 13:57

Je me réveille plutôt de bonne humeur ce matin. Lorsque mon réveil sonne, la plupart de mes camarades partisanes ont quitté le dortoir et doivent surement déjà être en train de s'entrainer ou de vaguer à d'autres occupations. C'est ça que j'aime chez les partisans et, d'après ce que j'ai cru comprendre, qui est différent de la colonie : on fait ce qu'on veut, à l'heure qu'on veut, avec qui on veut, où on veut. On a une certaine liberté en échange de cette fidélité qu'on promet à Cronos, de le servir jusqu'à la fin de la guerre et de rester dans ses troupes. Je suis souvent une des dernières à me lever le matin, c'est vrai, mais personne ne me l'a jamais reproché. Au pire, il serait reparti avec un beau coquard dans la face, mais ça, c'est accessoire.

La salle de bain est déserte, un bon point pour moi, et je jette un coup d’œil à la pendule murale. Il est déjà dix heures. Je ne me souviens plus de ce que j'ai fait la veille. Je me suis surement rendue à ce sympathique bar non loin du camp, et j'ai dû rentrer complètement bourrée, comme de plus en plus souvent. Je m'habille d'un mini-short en jean clair et déchiré par endroit ainsi que d'un tee-shirt blanc trop court, avec un symbole « peace and love » imprimé en noir dessus. C'est exactement le style de vêtement léger et simple que j'aime. Il fait beau dehors, et je décide donc de me rendre sur les terrains d'entrainements ; j'ai un grand besoin de me défouler un peu. Après m'être attachée les cheveux en un chignon lâche, je me munie d'un arc en bois clair ainsi que de quelques flèches que je trouve dans la réserve, et quitte le dortoir féminin des partisans.

Le terrain est presque désert, à ma plus grande surprise. Je hausse les épaules ; tant mieux, j'ai ainsi plus de calme pour m'entrainer tranquillement. Je sais que j'ai besoin de travailler le tir à l'arc si je veux devenir une guerrière et combattante complète, étant donné que je manie l'épée, le glaive et le poignard à la perfection. On ne peut pas tout avoir, après tout. Quelques cibles sont installées sur l'herbe fraiche, et je me positionne à quelques dizaines de mètres de là. J'attrape une flèche, la place sur mon arc de manière à ce qu'une fois la corde tendue, elle vienne m'effleurer le coin des lèvres, me concentre, fixe la cible et, d'un geste vif et précis, lâche la fine corde. La flèche commence alors sa course folle vers la cible, tandis que je baisse mon arme. Elle vient se planter presque au centre, et un sourire satisfait se dessine sur mes lèvres. Je n'ai jamais été une excellente archère, et pour dire que c'est mon premier tir de la matinée, je suis plutôt pas trop mal.

Soudain, j'entends un bruit. Des pas. Quelqu'un m'a observé. Je fais volte-face, et passe mon regard sur l'ensemble du terrain maintenant désert (la demi-déesse présente il y a quelques temps ayant disparue). Il n'y a pourtant personne. Cependant, je ressens la présente de quelqu'un. Simple instinct de demi-dieu ? « Il y a quelqu'un ? » Je demande, les sourcils froncés.

_________________

CAUSE I'M A DAUGHTER OF WAR,
WHAT ELSE ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Enfant d'Aphrodite
avatar

Drachmes : -101
Je suis : Une demi déesse
Parent divin : Aphrodite
Responsabilité : Conseillère des Aphraodite et Espionne pour le compte de Cronos
Feat. : Emily Didonato
Localisation : A la colonie


MessageSujet: Re: CAN WE STOP THAT JUST FOR ONE MINUTE ? (sks)   Sam 23 Mar - 15:04

Silena sortit discrètement du bungalow des Aphrodite. Pas un bruit. Ils étaient visiblement tous partit aux terrains d’entraînements, ou bien... Ils venaient de commencer une de leur fameuse partit de Capture l'Etendar. La jeune femme n'avait jamais vraiment jouer à ce jeu. Se battre comme ça, pour le "fun" comme ils disaient, c'était pas son truc. Non elle, s'était les journées à papoter avec les copines, les baignades dans le lac et les entrainement de tir à l'arc qui l’intéressait plus qu'autre chose. Ah oui bien sûr, il y avait Charles aussi, son petit ami. Sans lui, mais que ferait-elle ? Bref. Elle ouvrit son petit sac à main - digne d'une fille d'Aphrodite - et regarda si elle y avait bien tout mis. Elle avança, sûre d'elle, jusqu'a la lisière des bois qui entouraient la colonie des Sang Mêlés. Là, elle sortit une petite bille bleue de son sac à main. C'était Luke qui le lui avait donné. A chaque fois qu'elle lui rendait visite, ce dernier le lui en offrait deux nouvelles. Pour sortir, et pour rentrer au camp. C'était des petites perles magiques et Silena n'avait jamais vraiment demandé à Luke d'où il les sortait, ce n'était pas ces histoires. Elle en posa une au sol et mémorisa sa destination. Le camp de Cronos. Elle écrasa la petite perle bleue sous son pied et fut comme aspiré par le sol.

Lorsqu'elle eu de nouveau les pieds sur terre, Silena se trouvait au Camp de Cronos. Il ne changeait pas beaucoup u fil des saisons, il était - pour elle - beaucoup moins accueillant que la Colonie des Sang Mêlés. Le dortoir de Luke - parce que oui, Monsieur avait le droit à un dortoir rien que pour lui - se trouvait à l'autre bout du camp. Silena commença alors à le traversé, ignorant les regards de travers que certains idiots lui lançait. Ils savaient qui elle était, si il la regardait de travers c'était parce qu'elle faisait tâche. Elle était ni en armure, ni avec une arme à la ceinture. Elle arriva sur les terrains entrainement, ceux du tir à l'arc. Pour le coup, ils étaient mieux ici qu'à la Colonie. Plus grand, des cibles plus précise, bref. Silena avait toujours eu un petit faible pour se sport, d'ailleurs c'était le seul entrainement qu'elle faisait à la colonie. Il y avait une fille, une brunette qu'il lui semblait avoir jamais vu ou alors, elle ne s'en souvenait pas. La fille demanda s'il y avait quelqu'un. Silena s'approcha d'elle et répondit d'une voix douce.

Oui, moi.

Ok, ce n'était peut être pas vraiment la réponses qu'attendait la fille. Lorsqu'elle se retourna, elle sursauta. Ben oui, ell l'avait déjà vu, mais elle avait oublié son prénom. Il semblait que cette fille était d'ailleurs pas une tendre avec les gens comme elle. Elle lui adressa un petit sourire timide avant d’apercevoir une silhouette beaucoup plus familière. Kathleen.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Partisan de Cronos
avatar

Drachmes : 203
Je suis : une partisane & une demi-déesse.
Parent divin : Arès, le dieu de la guerre.
Responsabilité : Espionne pour Luke (et Cronos) ; Conseillère en chef des Arès à la Colonie.
Feat. : Astrid Berges-Frisbey.
Localisation : Auprès de Cronos ou à la Colonie (généralement devant les bungalow des Arès).


MessageSujet: Re: CAN WE STOP THAT JUST FOR ONE MINUTE ? (sks)   Sam 23 Mar - 15:41

Je refermai doucement la porte derrière moi. Il n'était pas particulièrement tôt mais Luke dormait toujours et je n'avais pas envie de le réveiller. Ni d'attirer l'attention sur moi. L'amitié qui nous liait n'était absolument pas secrète, tout le monde savait que je l'appréciais, que la réciproque était vraie et qu'une grande confiance régnait entre nous. Cependant je préférais garder d'autres petits détails plus secrets. Je me passai une main dans les cheveux, essayant de paraître un tantinet plus présentable, et commençai ma ronde dans le camp, ma chère lance paternelle fermement serrée. Je repartirai bientôt pour la Colonie, cette chère Colonie qui se servait des demi-dieux comme chair à canon, l'air de rien, et Luke m'y aiderait sans doute, histoire que je ne me tape pas toute la marche à pied. Les quêtes allaient commencer. Tss... Comme si ces chers dieux pouvaient, à coup de trois-quatre gosses, rivaliser contre Cronos. Oh les Partisans n'étaient pas en reste. Silena les espionnait, je m'étais rajoutée et nous partirions bientôt pour les quêtes. Pratique pour les faire échouer.

Je traversai le camp, voyant se dessiner au loin les terrains d'entraînement, et ralentis. Inutile d'arriver comme un boulet de canon au milieu de demi-dieux furieux se battant et luttant pour gagner. J'aperçus une première cible de tir à l'arc et mon coeur se serra légèrement. Pour moi l'arc faisait toujours écho à Aaron. Ses bras qui montraient la bonne position, qui visaient et lâchaient la flèche. La courbe de ses épaules qui... Bref, le tir à l'arc; L'idée de m'entraîner m'effleura et j'hésitai, plantée sur le bord du terrain. Le terrain était presque désert excepté deux silhouettes féminines. Bah, je n'avais rien à perdre. Je choisis l'un des arcs ressemblant le plus à ceux de la Colonie, tendis la corde et choisis quelques flèches bien comme il faut. Du coin de l'oeil je continuai d'observer les deux filles, simplement parce que l'un des silhouettes m'était familière. Silena.

« Yop, comment va ? »

Je traversai le terrain en lui adressant un sourire léger et reconnu la seconde fille. Une fille que je ne supportais pas et qui, pourtant, était l'une de mes soeurs, filles d'Arès. Tss.

« Tiens... Siam. »

Mes doigts se crispèrent légèrement sur le bois de l'arc et je me plantai en face d'elles. J'appréciai Silena bien qu'elle soit une fille d'Aphrodite. Elle était intelligente, sympa et, bien qu'un peu trop coquette, ancrée dans la réalité. Et puis elle espionnait la Colonie à mes côtés donc forcément, ça rapprochait.

_________________
Dieux, déesses de l'Olympe, je vous défie.
.•°¤ Mags
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Enfant d'Arès
avatar

Drachmes : 0
Je suis : Une demi-déesse.
Parent divin : Arès.
Responsabilité : Simple pensionnaire.
Feat. : Kaya Scodelario.

MessageSujet: Re: CAN WE STOP THAT JUST FOR ONE MINUTE ? (sks)   Sam 23 Mar - 16:47

« Oui, moi. » Déclare une voix féminine. Je sursaute et fais volte-face, me retrouvant nez-à-nez avec Silena, une fille d'Aphrodite. Cette sombre idiote m'a fait peur ! Je n'apprécie pas cette fille, mais disons que je ne la déteste pas au point de lui faire une prise de judo à chaque fois que je la croise non plus. Je me méfie d'elle, en réalité. Son arrivée au camp est pour moi purement illogique ; pourquoi une fille de la déesse de l'Amour et de la beauté rejoindrait-elle les partisans si ce n'est car un dieu lui a un jour cassé un ongle ? Je caricature peut-être un peu trop, mais je n'ai sérieusement pas confiance en cette fille. Je la soupçonne d'espionnage pour le compte de la colonie des sang-mêlés et s'il y a bien quelque chose que je n'aime pas, c'est les traîtres. Elle m'adresse un léger sourire timide où je ne décèle aucune méchanceté. Je n'ai pourtant pas toujours été très tendre avec elle. Peut-être ne me reconnait-elle pas ? Je hausse les épaules, dessinant un sourire à mi-chemin entre l'hypocrisie et l'amusement sur mes lèvres. Je me reconcentre sur ma cible, brandie mon arc et tend la corde.

Alors qu'une nouvelle flèche vient se planter dans la cible, cette fois-ci moins proche du centre (surement dû à la présence presque déstabilisante de la fille de l'Amour et de la beauté, j'en suis sûre), des bruits de pas me parviennent aux oreilles. Je fais volte-face comme il y a quelques secondes du côté où se trouve encore Silena. Une jeune fille l'a rejoint. Je ne tarde pas à la reconnaitre ; il s'agit de Kathleen Temple. « Tiens... Siam. » Je soupire, déjà exaspérer de sa présence. C'est simple, je ne supporte pas cette fille, qui s'avère être accessoirement ma demi-sœur. En effet, nous sommes toutes deux des filles du dieu de la guerre, j'ai nommé Arès. Tout comme Silena, c'est une espionne à la colonie des sang-mêlés. Je la déteste tout simplement car j'aimerais avoir une place aussi importante au sein des partisans, car j'aimerais être aussi proche de Luke qu'elle, car j'aimerais me voir accomplir des missions aussi importantes que les siennes, mais ça, pas question de l'avouer ! Mais elle est tellement idiote qu'elle n'a pas l'air de comprendre que je me comporte ainsi avec elle par pure jalousie, et non car j'ai envie d'être méchante ! Quitte à passer la plupart de son temps à la colonie des sang-mêlés, autant donner une bonne image de notre paternel, que nous sommes censées détester étant donné que nous faisons parti des partisans toutes deux.

Je soupire une nouvelle fois, n'accordant ni un sourire ni un regard à ma demi-sœur. Elle tient un arc dans sa main. Elle a surement dans l'idée de venir s'entrainer avec les cibles, tant mieux, je vais pouvoir lui montrer une bonne fois pour toute que je suis surement une combattante bien plus complète qu'elle. « Beauregard, Temple. » Je déclare en guise de bonjour, et je hoche la tête un coup, avant de me retourner vers les cibles. Il me rester encore trois flèches, n'en ayant pas pris beaucoup dans la réserve à mon arrivée sur le terrain de tir à l'arc. Je brandie mon arc et l'approche près de mon visage, puis tire une nouvelle flèche, qui cette fois-ci se plante en plein milieu du cercle. Satisfaite, je me retourne vers les deux jeunes filles qui, à ma plus grande surprise, n'ont toujours pas bougé. « Vous attendez le déluge ou quoi ? » Je lâche d'un ton sarcastique, moqueur.

_________________

CAUSE I'M A DAUGHTER OF WAR,
WHAT ELSE ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Enfant d'Aphrodite
avatar

Drachmes : -101
Je suis : Une demi déesse
Parent divin : Aphrodite
Responsabilité : Conseillère des Aphraodite et Espionne pour le compte de Cronos
Feat. : Emily Didonato
Localisation : A la colonie


MessageSujet: Re: CAN WE STOP THAT JUST FOR ONE MINUTE ? (sks)   Sam 23 Mar - 17:18

Silena fronça des sourcils. Elle avait une sainte horreur des gens qui la nomait par son nom de famille. Ça faisait trop... distant ? Garçon ? Bref, elle n’aimait pas un point c'est tout. Elle sourit à la fille d'Arès qui venait d'arriver. une fille d"Arès, tout comme cette ... Siam, oui voilà, la fille là c'était Siam. Et ben, son nom avait mis longtemps à revenir,comme quoi, Silena s'en fichait pas mal. Comment deux demi soeurs pouvaient êtres aussi différentes ? Bah, Silena avait fait son choix depuis longtemps, elle était du côté de Kathleen qui était de loin une de ses meilleure potes. Silena resta là, figé sur place tandis que Siam leur tourna le dos une nouvelle fois, s'amusant à tirer ses flèches une part une. Pfft, si elle pensait les impressionner en faisant ça, elle se fourré le doigts dans l'oeil et elle savait que, enfin, elle en était quasiment sûre, que Kathleen se faisait le même commentaire.

Vous attendez le déluge ou quoi ?

Non pas vraiment... Silena ne savait même plus pourquoi elle s'était avancé vers elle. Elle aurait du directement aller vers Luke, c'était sa mission et en temps normal, elle ne perdait pas de temps avec les gens comme elle. En réponse à sa question elle haussa des épaules. Le déluge ? Non. Silena avait caressait l'espoir un petit instant que la fille d'Arès, enfin, Siam, aurait changé d'avis vis à vis d'elle mais ce n'était apparemment pas le cas, dommage.

Y'en a qui change jamais ici... C'est fort dommage.

Elle jeta un regard noire à Siam avant de se tourner vers Kate, qui était à son goût, plus intéressante que l'autre crâneuse.

Je reviens de la colonie. Y'a plein de nouveautés concernant leur petite quêtes minables ... J'allais justement en faire part à notre chef.

Et elle appuya bien sur le "notre" au cas ou Siam ai encore des doutes la concernant. Tout en disant cela, elle avait glissé une petite enveloppe dans la main de Kathleen. Elle articula clairement, mais en silence « C'est de la part d'Aaron » et lui fit un petit sourire. si il y avait bien un couple à la colonie qu'elle aimait par dessus tout, c'était le leur. Il était tellement.... complexe ? Mais plein d'amour. Aaron, écrivait toujours des lettres à Kathleen qu'il n'envoyait jamais tout simplement parce qu’il ne pouvait pas. Avant de partir, Silena les lui fauchait toujours pour les remettre à Kathleen. Raah, c'était tellement mignon. Et puis, c'était aussi pour ça qu'elles étaient amie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Partisan de Cronos
avatar

Drachmes : 203
Je suis : une partisane & une demi-déesse.
Parent divin : Arès, le dieu de la guerre.
Responsabilité : Espionne pour Luke (et Cronos) ; Conseillère en chef des Arès à la Colonie.
Feat. : Astrid Berges-Frisbey.
Localisation : Auprès de Cronos ou à la Colonie (généralement devant les bungalow des Arès).


MessageSujet: Re: CAN WE STOP THAT JUST FOR ONE MINUTE ? (sks)   Sam 23 Mar - 17:41

J'avais toujours détesté le langage SMS et les trucs qui s'en rapprochaient. L'informatique m'intéressait bien sur, c'était tellement pratique pour rester en contact avec les gens ou faire des recherches rapides, mais il ne fonctionnait pas à la Colonie où réussir à faire entrer un téléphone portable relevait du miracle. Pourtant, dans cette situation, je n'avais qu'une envie c'était de dire « LOL ». Temple ? Personne ne m'appelait jamais par pon nom de famille. Pourquoi ? En général c'était les mecs qui se nommaient ainsi ou alors ceux qui se prenaient pour Dieu le Père. Ou dieux les pères dans notre cas mais ça sonnait nettement moins bien. Même les pires cruches de la Colonie respectaient cette proximité qui étaient celle des demi-dieux. Une grande famille ? Non, je n'aurais pas été jusque là. Il suffisait de voir comment deux camps s'apprêtaient à s'affronter pour voir à quel point nous étions désunis. Et pourtant... Bah c'était dingue comment on pouvait donner beaucoup de rester à un tutoiement et un prénom et autant de connerie à un nom (et un vouvoiement au passage).

Siam leva son arc, tendit la corde et décocha une série de flèches qui se plantèrent au centre de la cible. Mais c'était... Magnifique ! Amazing ! Sauf que je n'étais ni particulièrement impressionnée ni envieuse. Être parfaite, quel ennui : pas de Luke pour nous donner des conseils et nous embrasser ensuite, pas de splendide Aaron pour nous montrer les positions en dévoilant ses avant-bras, en nous effleurant et... Pas la fierté de progresser. Jalouse ? Pas vraiment. Le tir à l'arc s'accordait chez moi avec la présence d'Aaron et l'envie de lui faire plaisir, de lui plaire, de montrer qu'on s'ouvre au reste. Je ne souhaitais pas me battre par ce moyen. Si on attendait le déluge ? Pour toute réponse j'applaudis lentement en accentuant le geste.

« Tu sais manier un arc, une épée et compagnie. Quelle polyvalence ! Je te félicite très chère Keegan. »

Même avec Annabeth l'échange avait été plus cordial. M'enfin. Je hochai légèrement la tête en réponse aux paroles de Silena.

« Des nouveautés en nouvelles ? » Puissance bonjouur. « Luke va être content, il préparait deux-trois trucs pour les quêtes. »

J'attrapai l'enveloppe qu'elle me donnait discrètement et sentis mon coeur s'emballer. Aaron. Les larmes humidifièrent légèrement mes yeux et je clignai pour les chasser. Silena était une fille d'Aphrodite, elle connaissait. Sur ce point je devais même avouer qu'elle ressemblait à sa mère. Enfin c'était aussi par amour qu'elle trahissait la Colonie. Je la remerciai du regard et glissai la petite enveloppe carrée dans ma poche. Je la lirai ce soir, discrètement.

« Quoi de neuf ici ? »

Parce que oui, je n'étais pas débile, je savais que rester cloîtrer dans le camp, au milieu des Partisans et des jeunes demi-dieux, devait être frustrant. Pourtant j'étais... Contente.

_________________
Dieux, déesses de l'Olympe, je vous défie.
.•°¤ Mags
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: CAN WE STOP THAT JUST FOR ONE MINUTE ? (sks)   

Revenir en haut Aller en bas
 

CAN WE STOP THAT JUST FOR ONE MINUTE ? (sks)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 05_ i just can't stop loving you
» Tout peut basculer, d'une minute à l'autre. [Luffy!]
» 02. Wait a minute girl, can you show me to the party ?
» 01. Don't stop me now !
» 222 t-shirts et du stop-motion

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le repère des Partisans :: Le terrain d'Entrainements-