AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Des cadeaux de type armes ou Drachmes seront attribués aux quinze premiers inscrits.
Pour plus d'infos voir ici.
Cliquez régulièrement sur Messagerie vous avez peut-être reçu de nouveaux messages.
Les inscrits non présentés et inactifs ont été supprimés et le seront dès deux semaines d'inactivité.

Partagez | 
 

 Nouvelle au camp? [PV Cassandre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Enfant d'Athéna
avatar

Drachmes : 101
Je suis : une demi-déesse
Parent divin : Athéna
Responsabilité : hummm...
Feat. : Alexandra Daddario
Localisation : Nord
Ah... l amour...

MessageSujet: Nouvelle au camp? [PV Cassandre]   Lun 14 Jan - 17:22

Annabeth quitta son Bungalow. Depuis la visite de sa mère, elle lui avait promis d'aller rendre visite à son père mais cela faisait déjà une semaine qu'elles s'étaient parlé et la Demi-Déesse n'avait toujours pas quitté le camp pour retourner dans le monde des humains. Oui, elle avait promis, et elle tiendrais sa promesse. Encore fallait-il qu'elle est le temps d'y aller. Car oui, Beth' enchaînait les entraînements et n'en pouvait clairement plus. Pourquoi se tuer autant les muscles en combat? Parce que l'habituel jeu dans la colonie allait bientôt se faire et elle avait clairement envie de ne pas se faire battre par Percy cette fois. Ah, sa cervelle d'algue, qu'est-ce qu'elle pouvait lui manquer... Depuis combien de temps ne l'avait-elle pas vu? Un peu trop longtemps à son goût.

Alors que la jeune fille venait de s'éclipser dans la forêt pour se reposer un peu, elle se laissa descendre le long d'un arbre et resta là, immobile. Que pouvait-elle bien faire? Réfléchir à une stratégie d'attaque. Après tout, ça mère n'était-elle pas experte dans ce domaine? Malheureusement sa réflexion allait être troublée. Par qui? Elle n'en avait aucune idée, mais elle entendait des pas, au loin. Était-elle réellement triste de devoir arrêter d’échafauder ses plans? Et bien en fait pas vraiment. Elle ne refusait jamais un peu de compagnie...

_________________
Frère ou pas, Luke je te tuerais de mes propres mains.

Quand à toi Percy, fais attention à toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://livres.forumactif.fr/

Enfant de Déméter
avatar

Drachmes : -100
Je suis : Une demi-déesse
Parent divin : Déméter
Responsabilité : Disons... conseillère intérim de mon bungalow o/
Feat. : Emilie De Ravin
Localisation : Sud

MessageSujet: Re: Nouvelle au camp? [PV Cassandre]   Mer 16 Jan - 18:12

Cela devait faire à présent un peu plus d'une semaine que j'étais arrivée à la Colonie des Sang-Mêlés. Une semaine de rencontres et de découvertes, de rires et de larmes, d'étonnement et d'ébahissement. Il fallait reconnaître que les premiers jours n'avaient pas été spécialement faciles, loin de là. Outre l'absence de tout ce qui avait jusqu'alors représenté à la fois mon unique univers et mon seul quotidien - mon père, ma belle-mère, mes jeunes frères et soeurs, ma maison, mon jardin - et que je ressentais avec une douleur presque physique, j'avais été tout d'abord légèrement perdue dans cet environnement que je ne connaissais pas. Non, pas légèrement. Complètement perdue se rapprocherait sans doute beaucoup plus de la réalité. Entre les divers entraînements qui me laissaient bien souvent moulue d'ecchymoses et de courbatures, la proximité de tous ces demis-dieux qui m'étaient, pour la plupart, totalement inconnus, les activités dont étaient constituées mes journées et ce lieu étranger, avouez qu'il y avait quand même de quoi déstabiliser les plus courageux. Sans compter que je n'avais pas fini d'aller de surprises en surprises, et je le savais.

Heureusement que, lors de mon arrivée, j'avais été tout de suite prise en charge par ceux appartenant au même bungalow que moi, des filles, pour la grande majorité - mes demies soeurs, donc. J'avais été un peu choquée en voyant tous ces enfants de Déméter, même si j'ai appris, par la suite, que nous n'étions guère les plus nombreux de la Colonie, et de loin. Et puis, la plupart étaient très sympathiques et, dès le premier soir, j'avais déjà lié connaissance avec certains d'entre eux. À vrai dire, seule l'interdiction de se servir des portables me pesait, car j'aurais aimé pouvoir donner de mes nouvelles à ma famille qui, pratiquement chaque nuit, peuplait mes rêves.

Je songeais à tout cela alors que je marchais songeusement, sans savoir exactement où je me dirigeais. La matinée était déjà bien avancée et, après m'être occupée des plantes qui serpentaient le long de la façade de notre bungalow en compagnie de quelques autres fils de Déméter, je souhaitais m'aérer un peu avant le repas. Faire provision de silence et de solitude, m'imprégner de l'essence de ce fabuleux endroit afin de l'adopter enfin et de le faire mien, du bout de mes ongles jusqu'à l'ensemble de la moelle que contenaient mes os. Un vent frais a fait bruisser un arbre derrière mon dos, et j'ai esquissé un sourire.

Je ne m'étais encore jamais rendue dans la forêt. Pourtant, celle-ci m'appelait depuis longtemps, chantant pour moi d'interminables mélodies de lumière et de liberté, d'espoir et de bonheur. Bonheur. Gonflant mes poumons, j'ai inspiré avec délice l'air fruité teinté de ciel et de soleil. Une brindille a craqué sous mes pas lorsque j'ai pénétré sous le couvert des arbres. L'ombre qui y régnait m'a fait cligner des yeux, mais je me suis aussitôt habituée au changement de luminosité et ai laissé mon regard s'attarder sur ce qui m'entourait. La mousse émeraude s'accrochant aux écorces d'argent, l'herbe qui chuintait sous les pieds, les discrets sifflements des oiseaux, tout, absolument tout, m'a semblé parfait. Après quelques secondes de contemplation enchantée, j'ai repris ma marche, observant parfois, du coin de l’œil, une dryade qui s'enfuyait entre les buissons en ébauchant soit un sourire, soit un petit geste de la main.

C'est alors que je l'ai aperçue. Une jeune fille brune, adossée au tronc d'un arbre aussi imposant que majestueux. Je ne me souvenais pas l'avoir déjà croisée dans le camp, cependant, son tee-shirt d'un orange vif ne laissait aucun doute sur son appartenance à la Colonie. Nos regards se sont croisés, et j'ai avancé encore un peu dans sa direction. De près, elle me parut encore plus jolie que de loin, et je lui ai offert mon plus beau sourire.

Bonjour !

Comme elle répondait à mon salut, j'ai failli me laisser glisser à côté d'elle, mais une très légère hésitation m'a retenue. Je suis donc restée silencieuse et immobile une fraction de seconde, un peu mal à l'aise, avant de désigner le sol près d'elle.

Je... je peux ?

Puis, réalisant soudain que je m'étais pas présentée, j'ai aussitôt enchaîné :

Je m'appelle Cassy. Enfin, Cassandre. Je viens d'arriver ici.

Appuyant ma phrase d'un geste embarrassé de la main, j'ai souri à nouveau, légèrement réservée, cette fois. J'ignorais pourquoi, mais cette fille m'intimidait. Un étonnant mélange de force et de détermination se dégageait d'elle et, à ses côtés, je me faisais la désagréable impression d'être aussi insignifiante que le bourgeon d'une fleur des champs face à une rose sauvage épanouie.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Enfant d'Athéna
avatar

Drachmes : 101
Je suis : une demi-déesse
Parent divin : Athéna
Responsabilité : hummm...
Feat. : Alexandra Daddario
Localisation : Nord
Ah... l amour...

MessageSujet: Re: Nouvelle au camp? [PV Cassandre]   Ven 18 Jan - 17:41

Annabeth était restée concentrée sur les pas qui arrivaient vers elle. Oui, elle avait ce don, de ressentir les choses que lui font parvenir la nature. La Terre était son élément, elle ne le savait que trop bien et s’entraîner avec ses pouvoirs depuis plus de 9 ans. Les pas se firent de plus en plus proche et la jeune fille ouvrit les yeux avant de tourner la tête vers l'endroit où une blonde arriva quelques secondes plus tard. Elle était mignonne, avait de beaux cheveux blonds et de magnifique yeux bleus. Oui, si jamais on laissait à Beth' le choix de changer d'apparence physique, elle choisirait des cheveux blonds aussi raide que ceux qu'elle a et des beaux yeux bleus océan. Mais cette occasion ne s'était jamais présenté et puis, n'était-elle pas bien ainsi?

Cassandre: Bonjour !

Le ton de sa voix lui donnait une impression de déjà vu, déjà entendu. C'est alors que le visage de Katie Gardner apparu dans sa tête, mais elle ne lui ressemblait en aucun cas, et été même tout son contraire: cheveux courts, noirs, yeux noisettes virant au noir, ... Peut-être était-elle elle aussi une enfant de Déméter? Oh et puis qu'elle importance. De toute façon, dans la colonie, tout le monde a un parent Divin, alors peut importe qui il est, ça ne change pas grand chose... Quoique... Athéna n'aimait pas que sa fille reste avec Percy Jackson mais... tant pis, l'adolescente était assez grande pour choisir ses amis.

Cassandre: Je... je peux ?
Je m'appelle Cassy. Enfin, Cassandre. Je viens d'arriver ici.

Oui oui, tu peux t'asseoir, je n'ai encore jamais mangé personne.

Elle répondit au sourire de la jeune fille en faisant son plus grand sourire et la regarda s'asseoir à ses côtés.

Je suis Annabeth. Enchantée de faire ta connaissance Cassandre.

Etant donné que cette Cassandre ne lui avait pas révélé son nom de famille, Beth' jugea qu'elle devait faire de même. De toute façon, à quoi ça aller lui servir de savoir un nom de famille? A moins que ça ne soit l'une de ses ennemies...

_________________
Frère ou pas, Luke je te tuerais de mes propres mains.

Quand à toi Percy, fais attention à toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://livres.forumactif.fr/

Enfant de Déméter
avatar

Drachmes : -100
Je suis : Une demi-déesse
Parent divin : Déméter
Responsabilité : Disons... conseillère intérim de mon bungalow o/
Feat. : Emilie De Ravin
Localisation : Sud

MessageSujet: Re: Nouvelle au camp? [PV Cassandre]   Sam 19 Jan - 6:45

La fille a souri puis m'a affirmé que je pouvais m'assoir. Non, pas la fille. Annabeth. Il ne s'agissait pas d'un prénom commun, et, jusqu'alors, j'ignorais même que quelqu'un pouvait se nommer ainsi. Mais j'aimais bien ses consonances, ainsi que la couleur qu'il dégageait. Annabeth.

Je suis restée un instant muette et Annabeth, en écho à mon silence, n'a rien fait pour le briser. Et puis, ma curiosité a repris le dessus. D'ordinaire, je n'étais pas spécialement indiscrète, mais il s'agissait de la première personne avec laquelle je liais véritablement connaissance depuis mon arrivée - outre celles de mon bungalow, bien sûr - et les interrogations qui naissaient à chacune de mes expirations me donnaient presque la migraine. Quelle était son histoire ? Comment était-elle arrivée ici ? Qui était son parent divin ? Elle semblait plus âgée que moi, en tout cas, mais paraissait si sympathique que j'ai décidé de pousser plus loin mon investigation. Après un moment d'hésitation, j'ai donc ouvert la bouche :

Et, enfin... tu es là depuis longtemps ? Je veux dire...


Annabeth me semblait si sûre d'elle que cela ne m'aurait pas stupéfiée si elle m'avait annoncé de but en blanc qu'elle avait déjà combattu monstres et démons des ténèbres. Quoique... bon, disons, presque pas.

Tu as déjà participé à une quête ?

Les quêtes. Depuis que j'étais arrivée à la Colonie, je l'avais entendu, ce mot. Quête. Il était sur toutes les langues, entre toutes les lèvres. D'après ce que j'avais compris, chaque demi-dieux rêvait de se voir attribuer une mission qui prouverait sa valeur, et le fait que la mission en question soit parfois synonyme de danger de mort ne paraissait pas les préoccuper outre mesure, ce qui n'avait fait que me renforcer dans l'idée que ce n'étaient pas mes petits pouvoirs d'enfant de la nature qui allaient faire de moi une véritable Sang-Mêlée.

Ce faisant, j'avais commencé à gratter la terre devant moi, qui m'étais finalement installée en tailleur contre l'arbre, et j'ai soudain ouvert de grands yeux en constatant qu'une jeune pousse commençait à se hisser péniblement à la lumière du jour. J'ai aussitôt arrêté mon manège. Décidément, il allait vraiment falloir que je m'entraîne afin de mieux maîtriser mon pouvoir. Cependant, en relevant la tête, j'ai constaté qu'Annabeth avait le regard fixé sur la plante qui venait de sortir du sol, et j'ai esquissé un sourire d'excuse :

Je suis une fille de Déméter, ai-je expliqué d'une voix mal assurée, bien que convaincue qu'elle avait dû arriver à la même conclusion sans mon aide. Et je... je... parfois, mes pouvoirs m'échappent un peu.

Nouveau sourire, un peu moins contrit, cette fois. J'espérais simplement que la jeune fille ne me jugerait pas trop sévèrement.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Enfant d'Athéna
avatar

Drachmes : 101
Je suis : une demi-déesse
Parent divin : Athéna
Responsabilité : hummm...
Feat. : Alexandra Daddario
Localisation : Nord
Ah... l amour...

MessageSujet: Re: Nouvelle au camp? [PV Cassandre]   Dim 20 Jan - 21:37

Cassandre: Et, enfin... tu es là depuis longtemps ? Je veux dire...

Le fait de la voir hésiter sur ses paroles mis Annabeth légèrement mal à l'aise. Avait-elle une quelconque tête qui lui faisait peur? Pourtant non, elle avait la même tête que d'habitude... Oui, aux entraînements elle faisait peur quand elle se mettait à tambouriner de toutes ses forces sur son adversaire pour finalement obtenir la victoire, mais en tant normal, surtout lorsqu'elle vient de se reposer, elle ne fait pas si peur...

Cassandre: Tu as déjà participé à une quête ?

Décidément, cette Cassandre posait pas mal de questions. Mais est-ce que Beth' lui en voulait? Non, pas du tout. Au moins, ça meublait la conversation, quoique le chant des oiseaux n'est pas si désagréable que ça à écouter. Mais lorsque vous êtes face à quelqu'un que vous ne connaissez pas, milles questions se bousculent toujours dans votre tête. Et si cette blonde n'avait pas brisé le silence qui s'était installé, la fille d'Athéna l'aurait fait elle même. La brune observait les gestes de sa nouvelle connaissance et finalement une pouce apparue au beau milieu du trou qu'elle venait de faire. Bien évidemment, voir les autres utiliser leurs pouvoirs, ça lui fait toujours étrange, et pourtant c'est quelque chose de normal chez les demi-dieux.

Cassandre: Je suis une fille de Déméter. Et je... je... parfois, mes pouvoirs m'échappent un peu.

Et bien... ne t'en fais pas pour tes pouvoirs, il est normal que tu les utilise, surtout en présence d'un demi-dieu. Devant un humain, je te le déconseille.

La Chase fit un petit sourire et elle fit un petit mouvement de main. La terre que venait de déplacer Cassandre bougea légèrement et vint se tasser autour de la petite plante, histoire de bien la recouvrir et pour qu'elle puisse ainsi pousser et donner de magnifiques fleurs.

Pour répondre à tes deux questions, cela fait environ 9 ans que je suis à la colonie. Et oui, j'ai déjà participé à des quêtes, et j'attend quelque chose de plus dur pour la prochaine fois. Quand à moi, je suis la fille d'Athéna.

_________________
Frère ou pas, Luke je te tuerais de mes propres mains.

Quand à toi Percy, fais attention à toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://livres.forumactif.fr/

Enfant de Déméter
avatar

Drachmes : -100
Je suis : Une demi-déesse
Parent divin : Déméter
Responsabilité : Disons... conseillère intérim de mon bungalow o/
Feat. : Emilie De Ravin
Localisation : Sud

MessageSujet: Re: Nouvelle au camp? [PV Cassandre]   Mer 23 Jan - 17:46

Lorsque la terre autour de la jeune pousse s'est mise en mouvement pour se tasser autour de la plante, je n'ai pu m'empêcher de tressaillir. Puis j'ai intercepté le sourire d'Annabeth et son léger geste de la main, et je me suis détendue en comprenant que c'était elle qui venait également de me faire une petite démonstration de ses pouvoirs.

Elle a alors ouvert la bouche pour répondre à mes deux questions, et j'ai écarquillé les yeux. Neuf ans ! Cela faisait neuf qu'elle se trouvait à la Colonie ! Mais quel âge pouvait-elle bien avoir et, surtout, quel était-il quand elle était arrivée ici ? J'ai failli l'interroger de nouveau, mais un élan de pudeur m'a retenue. Après tout, il s'agissait de sa vie privée, et elle n'avait pas forcément envie d'étaler toute son intimité devant une quasi-inconnue, ce que je comprenais parfaitement. Si elle souhaitait se livrer davantage, elle pouvait le faire sans mon aide.

Ce qu'elle ne fit pas. Après avoir ajouté qu'elle avait effectivement déjà participé à des quêtes - pluriel qui ne me laissa pas indifférente -, affirmant au passage qu'elle attendait une mission plus difficile pour la prochaine fois - et faisant encore une fois preuve de cette incroyable assurance qui me troublait tant -, elle se tut. Définitivement, semblait-il, puisque le silence s'éternisa durant d'interminables secondes. Cependant, ce qu'elle venait de me dire résonnait encore à mes oreilles. Athéna. Elle était l'enfant d'Athéna ! Je n'avais jamais vu ma déesse protectrice, pourtant, à présent que j'étais au courant, il me paraissait que l'étrange aura qui entourait Annabeth trouvait enfin une explication pleinement satisfaisante : sans doute la déesse dégageait-elle le même mélange de force et de sagesse, de volonté et de maturité, de bienveillance et de fermeté. Je me représentais Athéna comme une femme lumineuse, avec le profil d'une statue grecque et un visage à la fois sévère et souriant, une femme posée, intelligente, courageuse et compréhensive. Mais était-ce véritablement le cas ? Prenant une profonde inspiration, je me suis résolue à mener mon enquête plus allant :

Athéna ? Tu l'as déjà rencontrée ?
Pause. Annabeth s'est tournée vers moi et je me suis légèrement empourprée en prenant conscience que je devais certainement lui paraître bien curieuse. Excuse-moi, je pose vraiment beaucoup de questions, je ne suis pas si bavarde d'ordinaire... C'est juste que... Athéna est ma déesse protectrice, et je ne la connais absolument pas. Mais je comprendrai si tu préfères que je cesse de t'importuner avec mes interrogations, tu sais.

Ce faisant, j'avais enroulé une mèche de cheveux blonds autour de mon index et m'amusais machinalement avec elle.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Enfant d'Athéna
avatar

Drachmes : 101
Je suis : une demi-déesse
Parent divin : Athéna
Responsabilité : hummm...
Feat. : Alexandra Daddario
Localisation : Nord
Ah... l amour...

MessageSujet: Re: Nouvelle au camp? [PV Cassandre]   Dim 27 Jan - 11:37

Cassandre: Athéna ? Tu l'as déjà rencontrée ? Excuse-moi, je pose vraiment beaucoup de questions, je ne suis pas si bavarde d'ordinaire... C'est juste que... Athéna est ma déesse protectrice, et je ne la connais absolument pas. Mais je comprendrai si tu préfères que je cesse de t'importuner avec mes interrogations, tu sais.

Annabeth fit un petit sourire. Bien sûr qu'elle avait rencontrée sa mère et depuis le temps qu'elle était à la colonie, elle l'avait croisée plusieurs fois, même si leurs conversations étaient souvent... étrange. Il fallait dire que Beth' traînait avec Percy Jackson, le fils de Poseidon, qui n'était pas le meilleur ami de sa mère, loin de là, et la Déesse n'était pas sans connaître les sentiments de sa fille envers ce garçon.

Oui, elle vient de temps en temps me rendre visite au Bungalow. Mais disons qu'on ne se montre pas très bavardes toutes les deux... Elle n'aime pas ma cervelle d'algue, Percy... Il faut dire que nos parents ne s'entendent pas à merveille. Mais ne t'en fais pas, c'est une déesse formidable, même s'il m'arrive de penser parfois le contraire. J'ai appris qu'elle s'était liée d'amitié avec une humaine, une amie de Rachel. Comme quoi, c'est rare pour un Dieu de montrer de l'importance aux humains. Je suis certaine qu'elle va t'apprécier, tout comme moi je te trouve gentille.

[HRP > Désolé, très petit, mais je dois aller manger et j'aurais pas le temps de faire plus, surtout que je peux pas prendre le temps de réfléchir, j'ai déjà 2 minutes de retard =°]

_________________
Frère ou pas, Luke je te tuerais de mes propres mains.

Quand à toi Percy, fais attention à toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://livres.forumactif.fr/

Enfant de Déméter
avatar

Drachmes : -100
Je suis : Une demi-déesse
Parent divin : Déméter
Responsabilité : Disons... conseillère intérim de mon bungalow o/
Feat. : Emilie De Ravin
Localisation : Sud

MessageSujet: Re: Nouvelle au camp? [PV Cassandre]   Mer 30 Jan - 17:50

Percy ? Rachel ? Cervelle d'algue ? Là, c'était officiel, je n'y comprenais plus rien. L'unique chose que j'avais retenu des paroles d'Annabeth était que sa mère était une déesse de plutôt bonne constitution, et qu'elle-même me trouvait gentille. Je me suis légèrement empourprée sous le compliment, ce qui ne m'a pas empêché de questionner, après une courte réflexion :

Percy ? Qui est-ce que ?

Puis, remarquant le regard incrédule qu'elle posait sur moi, je me suis empressée de rectifier, sous l'emprise d'une fulgurante inspiration :

Euh, je veux dire que... tu parles de Percy Jackson ? Le fils de Poséidon, celui de la prophétie ?

Cela me revenait à présent. J'en avais en effet entendu parler à maintes reprises depuis mon arrivée à la Colonie, mais c'était la première fois que je rencontrais quelqu'un qui connaissait intimement Percy Jackson - même si le surnom de Cervelle d'Algue ne me paraissait guère affectueux.

Dis, c'est vrai ce qu'on raconte ? Qu'il est parti du camp pour une... mission ?

C'était tout du moins ce qu'on m'avait appris et qui se colportait de bouche à oreille. Et puis le deuxième prénom cité m'est revenu à l'esprit. Rachel. Une humaine. Que venait-elle donc faire dans cette histoire ?

Par contre, on ne m'a jamais rien dit à propos de cette... Rachel, ai-je ajouté. C'est une de tes amies ?

C'est alors que sa première phrase a ressurgi dans mon esprit, et je me suis mordillée la lèvre. La jeune fille avait affirmé qu'Athéna était déjà venue lui rendre visite dans son bungalow. Était-ce commun à tous les dieux d'aller ainsi voir leurs enfants ? Et, si c'était le cas, pourquoi ma propre mère ne s'était-elle encore jamais manifestée à moi d'une manière ou d'un autre ?

Dis... J'ai avalé ma salive. Dis, tu crois que ce serait aussi possible à Déméter de...

Le mot s'est coincé dans ma gorge et, redressant la tête, j'ai espéré qu'Annabeth aurait compris.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Enfant d'Athéna
avatar

Drachmes : 101
Je suis : une demi-déesse
Parent divin : Athéna
Responsabilité : hummm...
Feat. : Alexandra Daddario
Localisation : Nord
Ah... l amour...

MessageSujet: Re: Nouvelle au camp? [PV Cassandre]   Dim 3 Fév - 18:25

Cassandre: Percy ? Qui est-ce que ?

Annabeth - qui s'était mise à jouer avec la mousse sur laquelle elle était assise - leva vivement la tête et posa son regard sur Cassandre. Bon ok, peut-être que tous les demi-dieux n'ont pas entendu parler d'elle mais Percy... quand même! Après tout il était celui qui sauverait tout ce petit monde des griffes de Chronos...

Cassandre: Euh, je veux dire que... tu parles de Percy Jackson ? Le fils de Poséidon, celui de la prophétie ?

Ouf, tu m'as fait peur un moment. Oui, c'est bien lui.

La Chase fit un petit sourire et se remit à passer sa main doucement sur la mousse à ses pieds.

Cassandre: Par contre, on ne m'a jamais rien dit à propos de cette... Rachel. C'est une de tes amies ?

Si jamais Beth' avait été entrain de manger, elle se serait sûrement étouffée. Rachel? Une de ses amies? Plutôt sa pire ennemie oui. Elle ne supporte pas de la voir en compagnie de Percy... Car oui, Rachel et Annabeth ont les même sentiments envers Percy... Ah, les querelles amoureuses... qu'est-ce qu'il ne faut pas pour pourrir une vie!

Rachel et moi sommes... rivales en fait.

Anna' fit un petit sourire, presque vrai, à l'attention de la jeune fille. Ah, si seulement elle pouvait la tuer cette humaine! Mais elle avait quelque chose qui permettrait à la Colonie de gagner la bataille, elle devait donc rester en vie - à son plus grand regret.

Cassandre: Dis... Dis, tu crois que ce serait aussi possible à Déméter de...

Annabeth posa un regard sur la blonde avant de se lever et d'aller s'installer juste en face d'elle.

Au son de ta voix, je peux comprendre qu'elle n'est pas encore venue te rendre visite mais... t'en fait pas, je suis certaine qu'elle doit être occupée. Tu es sa fille, elle a décidé de t'avoir, alors elle viendra te voir dès qu'elle aura un peu de temps.

Beth' fit un grand sourire et s'empara des mains de Cassandre pour les serrer très fort dans les siennes, comme pour la rassurer.

_________________
Frère ou pas, Luke je te tuerais de mes propres mains.

Quand à toi Percy, fais attention à toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://livres.forumactif.fr/

Enfant de Déméter
avatar

Drachmes : -100
Je suis : Une demi-déesse
Parent divin : Déméter
Responsabilité : Disons... conseillère intérim de mon bungalow o/
Feat. : Emilie De Ravin
Localisation : Sud

MessageSujet: Re: Nouvelle au camp? [PV Cassandre]   Lun 4 Fév - 19:16

Rachel et elle étaient rivales. Première nouvelle. En observant son regard qui s'était subitement assombri à l'évocation de la jeune humaine, je me suis faite la réflexion que je n'aimerais vraiment pas être l'ennemie d'Annabeth. Mais alors, pas du tout. Cependant, lorsque ses yeux se sont posés sur moi, ils avaient retrouvé leur éclat habituel, et j'ai aussitôt répondu au sourire de la jeune fille.

Puis elle a repris la parole, et j'ai été envahie par la reconnaissance. J'ignorais si l'enfant d'Athéna croyait réellement à ce qu'elle disait et si tous les parents divins trouvaient en effet le temps de s'occuper de toute leur progéniture, mais l'effort qu'elle faisait pour me rassurer et me réconforter me touchait profondément. Lorsqu'elle a fermé la bouche, j'ai ouvert la mienne :

En fait, j'ai déjà vu Déméter quand j'étais pet...


A cet instant, ses mains ont enserré les miennes, et j'ai étouffé un hoquet. Au moment exact où nos peaux entraient en contact et où elle resserrait sa prise sur mes doigts, je me suis sentie emplie par un flot tumultueux d'émotions qui n'étaient pas les miennes. Sa haine et sa jalousie à l'égard de Rachel, l'amour et l'inquiétude qu'elle avait pour Percy et, enfin, la sympathie qu'elle ressentait pour moi. Durant une fraction de seconde, j'ai tenté de juguler le flot de sentiments qui déferlaient en moi, avant de comprendre abruptement que je ne parviendrais jamais à y faire face. J'ai alors lâché prise, tout simplement, et, en un réflexe irrépressible, me suis dérobée à l'étreinte de la jeune femme. Annabeth a froncé les sourcils et, m'empourprant légèrement sous son regard inquisiteur, je me suis empressée d'expliquer :

Excuse-moi, je... C'est juste un autre de mes pouvoirs. Au moindre contact, enfin... Disons que je peux ressentir certaines sensations de la personne que je touche. Normalement, c'est à moi de le décider, mais là encore... il m'arrive parfois d'être submergée malgré moi, et de perdre un pied. C'est ce qui vient de se passer. Je suis... désolée.

Mes yeux ont fui les siens lorsqu'elle s'est tournée vers moi. Je n'étais pas sûre de l'avoir convaincue et, surtout, je craignais qu'elle me considère à présent comme une personne pouvant violer ses moindres secrets, et qu'elle redoute tout contact physique avec moi à partir de cet incident. Ce n'était surtout pas ce que je désirais, mais comment le lui faire comprendre ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Enfant d'Athéna
avatar

Drachmes : 101
Je suis : une demi-déesse
Parent divin : Athéna
Responsabilité : hummm...
Feat. : Alexandra Daddario
Localisation : Nord
Ah... l amour...

MessageSujet: Re: Nouvelle au camp? [PV Cassandre]   Jeu 7 Fév - 20:29

Lorsque les mains d'Annabeth entrèrent en contact avec celles de Cassandre, la jeune fille eu un mouvement bizarre avant de finalement mettre fin à ce contact. La Demi-déesse fronça les sourcils, ne comprenant pas réellement sa réaction. Finalement, avant même qu'elle est eu le temps de poser une question, la jeune femme répondit à sa réponse silencieuse.

Cassandre: Excuse-moi, je... C'est juste un autre de mes pouvoirs. Au moindre contact, enfin... Disons que je peux ressentir certaines sensations de la personne que je touche. Normalement, c'est à moi de le décider, mais là encore... il m'arrive parfois d'être submergée malgré moi, et de perdre un pied. C'est ce qui vient de se passer. Je suis... désolée.

Ainsi donc, cette jeune fille avait la chance d'avoir plus d'un pouvoir. Mais contrairement à Beth' qui n'en avait qu'un, la brune savait parfaitement les utiliser, ce qui ne semblait pas être le cas de la blonde. La fille d'Athéna se recula alors légèrement, évitant ainsi de mettre cette demoiselle encore plus mal à l'aise qu'elle ne l'était déjà, et se contenta de sourire.

Ne t'en fais pas, je te comprends parfaitement. M'enfin, pour le moment je suis assez confiante face à toi, alors si jamais je dois te toucher une nouvelle fois, ça ne me fera pas peur. D'ailleurs, si tu veux que je t'aide à contrôler tes pouvoirs, autant que tu t'entraînes à toucher quelqu'un en qui tu as confiance que quelqu'un d'autre.

Anna' fit un grand sourire, croisa les jambes et attendit là, le dos bien droit, une réponse à ce qu'elle venait de proposer. Elle ne connaissait absolument pas cette jeune fille et pourtant, elle avait envie de lui faire confiance.

_________________
Frère ou pas, Luke je te tuerais de mes propres mains.

Quand à toi Percy, fais attention à toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://livres.forumactif.fr/

Enfant de Déméter
avatar

Drachmes : -100
Je suis : Une demi-déesse
Parent divin : Déméter
Responsabilité : Disons... conseillère intérim de mon bungalow o/
Feat. : Emilie De Ravin
Localisation : Sud

MessageSujet: Re: Nouvelle au camp? [PV Cassandre]   Lun 11 Fév - 19:05

J'ai souri, un peu hésitante, lorsqu'Annabeth m'a affirmé qu'elle me comprenait. Je me sentais à la fois soulagée et légèrement perplexe. Comment peut-on comprendre quelque chose que l'on ne connaît pas ? Sans doute, ai-je supposé, parlait-elle du fait que je ne maîtrisais pas encore très bien mon pouvoir et non de la nature-même de celui-ci et, mal assurée malgré la confiance que je ressentais désormais à son égard, j'ai lentement hoché la tête. Cependant, la suite de ses paroles n'a pas manqué de me stupéfier. La jeune fille, que je ne connaissais absolument pas simplement une heure auparavant et qui ne savait pratiquement rien de moi, se proposait en quelque sorte pour servir de cobaye à mes expériences ! Certes, je savais - nous le savions toutes deux - que ce don n'avait rien de dangereux, ni pour elle ni pour moi, mais cela ne manqua pas de me surprendre. Et, en même temps, cette réaction me touchait profondément. Pour la première fois depuis le début de notre rencontre, j'en venais à penser qu'Annabeth et moi pourrions peut-être devenir autre chose que de simples connaissances, qui s'apprécient, certes, se trouvant même sympathiques, mais sans aller beaucoup plus loin. Pourtant, nous ne pouvions pas nous considérer encore comme des amies, c'était trop tôt. Et la jeune femme le souhait-elle seulement ? Il était possible qu'elle ait eu juste pitié de moi et que, en bonne âme charitable, elle ait décidé de me venir en aide. Cela, je le saurais sans doute avec le temps.

Durant ma réflexion, la demie-déesse était demeurée parfaitement silencieuse, attendant, sans impatience, une réponse à sa proposition. J'ai relevé la tête, chassant une mèche blonde de mon front, tout en esquissant un sourire qu'elle m'a aussitôt rendu.

Je... je veux bien, c'est gentil. Merci beaucoup.

Seuls ses yeux ont pétillé lorsque je me suis installée face à elle, bien droite sur la mousse humide, mon regard rivé au sien. J'ai hésité encore une fraction de seconde, résistant à l'envie de plonger mes doigts dans l'herbe pour en tirer du courage, puis ai avancé ma main jusqu'à la poser sur son poignet. Le contact était moins présent que lors de l'étreinte d'Annabeth, pourtant, les sensations se sont déversés en moi avec une force et une intensité semblables. Je me suis aussitôt contractée, luttant en vain pour contenir le tourbillon d'émotions qui tournoyaient en moi et, malgré son immobilité, j'ai senti Annabeth se tendre très légèrement sous ma paume. Crispant la mâchoire, j'ai essayé encore quelques instants de reprendre contrôle de ces impressions qui ne m'appartenaient pas, avant de retirer ma main, le souffle court. Le regard de l'enfant d'Athéna a glissé vers le mien, interrogatif, et j'ai répondu à sa question muette en secouant la tête, mortifiée. Mais je refusais de baisser les bras aussi vite et ai tendu à nouveau les doigts en direction de ma compagne. Il n'y avait pas de place pour l'abattement. Ni cette fois, ni jamais.

Cependant, contrairement à mes craintes, au moment où nos peaux sont entrées en contact, le déferlement auquel je m'attendais n'a pas eu lieu. Je sentais toujours les sentiments s'agiter, mais comme un lointain écho, qui ne trouvait aucune raisonnance particulière en moi. Tout d'abord incrédule, j'ai bientôt senti un large sourire se dessiner sur mes lèvres, avant d'intercepter l'expression concentrée d'Annabeht. Il ne m'a pas fallu plus d'une demie seconde pour comprendre, et c'est moi qui, de nouveau, ai rompu le contact. Je me suis redressée, légèrement tremblante, afin que nos deux visages soient à la même hauteur.

Annabeth, je... c'était très gentil de vouloir contrôler tes émotions pour me faciliter la tâche, vraiment. Elle a tressailli et je lui ai souri pour lui montrer que je ne lui en voulais absolument pas, au contraire. Mais... c'est à moi de parvenir à maîtriser mon pouvoir. Je peux comprendre que tu n'aies pas envie de me livrer le moindre de tes sentiments, tout comme je sais qu'il n'est pas facile de... enfin, là n'est pas le problème, et...

Embarrassée, je me suis tue. J'éprouvais une formidable gratitude pour la jeune brune et ma reconnaissance envers elle était infinie. Pourtant, j'étais convaincue que c'était à moi, et à moi seule, de réussir ce que j'avais commencé à entreprendre. Doucement, j'ai ouvert la bouche.

Je recommence.

Ma voix ne s'est fissurée que sur l'avant-dernière syllabe.


[Si quoi que ce soit ne te va pas, MP !]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Enfant d'Athéna
avatar

Drachmes : 101
Je suis : une demi-déesse
Parent divin : Athéna
Responsabilité : hummm...
Feat. : Alexandra Daddario
Localisation : Nord
Ah... l amour...

MessageSujet: Re: Nouvelle au camp? [PV Cassandre]   Lun 18 Fév - 21:32

HRP:
 

Cassandre: Je... je veux bien, c'est gentil. Merci beaucoup.

Annabeth et sa gentillesse... Elle finira par la tuer, ça elle en ai certaine. Pourtant, elle n'est pas du genre à faire confiance aveuglement à quelqu'un et encore moins de se montrer gentille avec la première personne qu'elle croise. Mais la nature lui avait dit de faire confiance, alors elle l'avait fait, tout comme lui avait demandé de faire confiance à Luke... Finalement le garçon l'avait totalement anéantit en la quittant ainsi... Heureusement que Percy était là. Après tout, qu'aurait-elle pu faire sans lui? Beth' la regarda approcher sa main et lorsque leur peau entrèrent en contact elle eu un frisson étrange et comme l'impression qu'on venait lire dans sa tête, comme dans un livre.

Finalement Cassandre mit fin au lien quelques instants avant de reprendre. Cette fois-ci, ce fut plus fort qu'elle... Annabeth ferma les yeux et bloqua toutes ses émotions. Certes, elle s'était proposée pour aider la jeune fille mais la voir lire en elle comme ça... ça lui faisait peur. Allait-elle s'amuser à divulguer ensuite à tout le monde ce que son esprit contient? Ses sentiments pour Percy? Sa haine pour Rachel? Un frère perdu? Non, elle ne voulait pas que ça se sache tout ça, s'était ses sentiments, son domaine privé, la seule partie d'elle même qu'elle pouvait cacher.


Cassandre: Annabeth, je... c'était très gentil de vouloir contrôler tes émotions pour me faciliter la tâche, vraiment. Mais... c'est à moi de parvenir à maîtriser mon pouvoir. Je peux comprendre que tu n'aies pas envie de me livrer le moindre de tes sentiments, tout comme je sais qu'il n'est pas facile de... enfin, là n'est pas le problème, et...

Anna fit un faible sourire. Il lui fallait lui faire confiance aveuglement mais... en était-elle capable? La Demi-déesse allait se lever, pour partir en courant loin de cette fille et de son don, mais il était trop tard, Cassandre avait déjà reprit du poil de la bête.

Cassandre: Je recommence.

Ça y est, elle était fini. Toute sa vie privée allait être lu, toute son enfance allait être divulgué, son amour ne serait plus le même, ses amis la regarderaient différemment... Et pourtant, lorsque la main de Cassandre entra à son contact elle ne sentit rien, personne qui entrait dans son esprit, pourtant elle ne lui avait pas "fermé les portes" du moins consciemment. Ce pouvait-il que son inconscient est décidé de bloquer l'accès à la jeune fille? A moins que... qu'elle est réussi? Réussi à contrôler son don? En si peu d'essais c'était impensable... Ou alors peut-être qu'Annabeth avait réellement fermé son esprit et que de son côté Cassandre arrivait à ne pas lire toutes les émotions "visibles" que l'esprit de la fille d'Athéna lui laissait... Peut-être pourra-t-elle l'expliquer elle même non?! Cette fois ce fut Beth' qui mit fin au contact.

Tout va bien?

_________________
Frère ou pas, Luke je te tuerais de mes propres mains.

Quand à toi Percy, fais attention à toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://livres.forumactif.fr/

Enfant de Déméter
avatar

Drachmes : -100
Je suis : Une demi-déesse
Parent divin : Déméter
Responsabilité : Disons... conseillère intérim de mon bungalow o/
Feat. : Emilie De Ravin
Localisation : Sud

MessageSujet: Re: Nouvelle au camp? [PV Cassandre]   Mer 20 Fév - 11:12

Devant la répugnance et l'anxiété qui se sont peintes sur le visage de la fille d'Athéna à mes dernières paroles, j'ai failli renoncer et tout abandonner. Cependant, déjà, ma main s'était avancée, et j'allais la refermer sur le poignet de la jeune femme quand une idée s'est formée dans mon esprit : et si, au lieu d'opposer une résistance après le contact et d'essayer de contrer les émotions diverses qui s'emparaient alors de moi, ce que je ne parvenais de toute évidence pas à accomplir, je fermais mon esprit juste avant ? J'ai aussitôt visualisé une sorte de barrière tout autour de moi, comme une digue ou un barrage dressé à la va-vite consolidé ensuite par tout ce que je pouvais trouver et qui me nourrissait à cet instant : mon angoisse, ma détermination, ma force, ma peur, ma volonté. Et, lorsque j'ai touché Annabeth, il ne s'est rien passé. Pas la moindre sensation étrangère ne s'est immiscée à travers la plus minuscule des brèches, et les seuls sentiments qui ont palpité en moi à ce moment étaient la joie suscitée par mon triomphe et, surtout, mon soulagement intense. Cette fois-ci, pourtant, ce fut l'enfant d'Athéna qui rompit le contact. Perplexe, elle m'a demandé si j'allais bien, et je n'ai tout d'abord pu lui fournir comme une unique réponse qu'un sourire exténué. Victorieux mais exténué. Après l'effort de concentration que je venais de fournir, j'avais l'impression d'avoir couru un marathon, et je compris qu'il allait me falloir travailler beaucoup si je voulais pouvoir, un jour, maîtriser véritablement ce don quelque peu incontrôlable sans dépenser trop d'énergie.

Annabeth ? ai-je enfin réussi à articuler. Je... je crois que j'ai réussi.

Son regard s'est posé sur moi, un regard où se disputaient l'incrédulité et l'admiration, et j'ai souri à nouveau, les yeux brillants de fierté. Puis, comme pour le lui démontrer et me prouver à moi-même que, malgré ma fatigue et les gouttes de transpiration qui perlaient à mes tempes, j'étais capable de le refaire, j'ai effleuré son bras après m'être totalement verrouillée de l'intérieur. Seul le sang battant à mes oreilles est venu troubler le silence absolu qui régnait en moi. J'ai alors reculé mon doigt et l'enfant d'Athéna s'est ébrouée doucement, comme quelqu'un qui vient de sortir d'un songe. Son regard a croisé le mien, et j'ai esquissé un sourire apaisé en constatant que ses yeux gris ne reflétaient rien d'autre qu'une infinie sérénité.

Merci de m'avoir fait confiance, me suis-je finalement entendue murmurer, comme on chuchote un secret ou une promesse. Merci.

Et je sus que je venais de me faire une nouvelle amie.



Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Enfant d'Athéna
avatar

Drachmes : 101
Je suis : une demi-déesse
Parent divin : Athéna
Responsabilité : hummm...
Feat. : Alexandra Daddario
Localisation : Nord
Ah... l amour...

MessageSujet: Re: Nouvelle au camp? [PV Cassandre]   Lun 25 Fév - 14:15

HRP:
 

Un silence s'installa alors. Cassandre semblait perdue, essouflée, et pourtant son regard montré qu'elle venait d'accomplir quelque chose d'extraordinaire, quelque chose qu'elle n'aurait peut-être jamais cru possible. Finalement, la blonde se décida à répondre à la question de Beth'.

Cassandre: Annabeth ? Je... je crois que j'ai réussi.

Anna' fit un grand sourire à l'attention de la fille de Déméter. Heureuse... Oui, elle était heureuse pour elle, heureuse qu'elle est réussi à contrôler ce don embêtant, mais Cassandre ne semblait pas au mieux de sa forme après cet exercice proposé par la fille d'Athéna. Et bien... elle avait encore du travail alors!

Cassandre: Merci de m'avoir fait confiance. Merci.

De rien.

La demi-déesse fit un sourire à sa semblable avant de se lever et se frotter ses vêtements.

Je vais rentrer à la colonie, c'est l'heure de mon entrainement. J'espère qu'on se recroisera, et qui sait, peut-être pourrions nous faire une quête ensemble un jour non?

Sur ces mots, Beth' lui fit un clin d'oeil et partit en direction de la colonie, et plus précisément du terrain d'entrainement.

_________________
Frère ou pas, Luke je te tuerais de mes propres mains.

Quand à toi Percy, fais attention à toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://livres.forumactif.fr/

Enfant de Déméter
avatar

Drachmes : -100
Je suis : Une demi-déesse
Parent divin : Déméter
Responsabilité : Disons... conseillère intérim de mon bungalow o/
Feat. : Emilie De Ravin
Localisation : Sud

MessageSujet: Re: Nouvelle au camp? [PV Cassandre]   Lun 25 Fév - 18:54

Annabeth s'est levée, époussetant ses vêtements du plat de la main et, après un dernier regard en direction de la jeune pousse que j'avais fait sortir de terre, j'ai fait de même tout en me demandant quel arbre elle donnerait plus tard. Elle m'a souri avant de prendre la parole, et j'ai acquiescé lentement de la tête. Moi aussi, j'espérais un jour la revoir. De tout mon coeur. Cependant, à sa différence, je ne lui ai pas emboîté alors qu'elle se dirigeait d'une démarche alerte vers le terrain d'entraînement, me détournant au contraire pour me plonger plus profondément dans la forêt. Un jour. Pas maintenant. Pour l'instant, j'avais rendez-vous avec la nature.


Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Nouvelle au camp? [PV Cassandre]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Nouvelle au camp? [PV Cassandre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Petite nouvelle du Renard
» Le kidnapping comme nouvelle forme de déstabilisation
» NOUVELLE INTERVENTION MEURTRIERE DE LA MINUSTAH/FLASH
» Cassandre
» Bienvenue à notre nouvelle modératrice

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La colonie des Sangs-Mélés :: La fôret-